Les paysan·nes passent le flambeau

Zoom sur ces paysan·nes qui ont transmis leur ferme ou qui ont entrepris la démarche

Transmettre sa ferme n'est pas une chose facile. L'attachement sentimental et familial reste très fort. Après plusieurs décennies d'activité, et une passion transmise de génération en génération, se détacher de sa ferme est souvent vécu comme une véritable épreuve.

 

Alors qu'il est conseillé pour un·e paysan·ne d'anticiper cette passation environ 10 ans avant la fin d'activité, beaucoup d'entre eux·elles repoussent le moment de la réflexion. Les relations humaines étant complexes, trouver un·e repreneur·se peut prendre du temps, beaucoup de temps. Au final, trop peu de paysan·nes parviennent à installer un·e repreneur·se sur leur ferme avant de partir en retraite, et privilégient -par simplicité ou nécessité- la vente partielle ou totale de leurs biens (bâtiments, foncier, cheptel) à leurs voisins agriculteurs. On parle alors d'agrandissement agricole.

Dans cette rubrique, partez à la rencontre de ces paysan·nes d'hier et d'aujourd'hui, tou·tes animé·es par une même passion : l'agriculture.